Rechercher

La nourriture, une voie d'Eveil. Une expérience mise au Service du Vivant.

Notre façon de nous nourrir est la représentation de notre rapport à la spiritualité. C'est-à-dire à nous même.

Mangeons-nous avec Amour ? Donnons-nous le meilleur à notre corps ? Est-on à l’écoute de nos envies ? Mange t-on avec culpabilité ou avec plaisir ? Mange t-on en conscience ? etc…

Dans mon expérience de vie, j’ai déclenché ma première crise de boulimie à l’âge de 25 ans suite à la réactivation d'un traumatisme ancien. Mon rapport à la nourriture est devenu source de souffrance et de questionnement perpétuel. Même après des prises de conscience profondes, j’oscillais entre période sereine et créative avec des périodes de crises existentielles profondes me replongeant dans la boulimie.

Lors d’un séminaire, DEEPAK CHOPRA a dit « les personnes présentant le plus d’addiction, sont les personnes les plus spirituelles que j’ai rencontré ». Cela a été un électrochoc car j’ai pu faire le lien entre le rapport à mon addiction et la force intérieure du chercheur spirituel qui s’élevait en moi depuis quelques années. Moment de Grâce et moment de détresse. Les deux faces d’une même pièce. Si je laissais tomber le chercheur spirituel en moi est-ce que la boulimie disparaîtrait ? Car jusque là elle me suivait partout, même à l’autre du bout du monde. Se transformant parfois en addiction au sport ou en orthorexie.

Aujourd’hui, il me parait évidant que les troubles alimentaires et toutes autres addictions sont les solutions trouvées par le système corps/mental pour décharger un STRESS et étouffer le potentiel créateur qui sommeille en chacun. Plus vous aurez des idées novatrices, grandioses, altruistes, innovantes pour ce monde, plus vos addictions seront fortes. Pourquoi ? Car nous n’avons jamais eu l’habitude d’être à l’écoute de notre Âme. Nous avons été formaté par un système qui ne souhaite pas voir chaque être humain libre, épanoui et heureux. Nous devons être influençables, prédictibles et dociles. Notre Âme, elle, nous pousse à la réalisation de Soi. Agir dans ce monde avec légèreté, la joie guidant nos pas et laissant libre court à la création. Nous sommes tous des artistes de la vie.

Alors quand votre Âme vous pousse à réaliser qui Vous ETES et ce que vous êtes capable d’apporter à ce monde, votre système de survie se met en stress. Les programmes de peur et d’auto-sabotage se mettent en route, éteignant le feu créateur qui sommeille en vous !

Comment cette partie de mon histoire est-elle devenue un souvenir lointain ?

En apprenant à laisser ce feu créateur consumer ces programmes et ces pensées autodestructrices, en développant ma foi en la vie, en m’entourant de personnes inspirantes, de personnes encourageantes et bienveillantes. J’ai aussi investi pour me découvrir (formations, congrès, soins thérapeutique/énergétique, stages…), j’ai fait de nombreux processus praniques pour nettoyer mes cellules, j’ai beaucoup lu, j’ai voyagé dans des endroits inspirants, j’ai médité sur ma nature éternelle, j’ai assisté à de nombreux satsangs et j’ai laissé la Présence imprégner mes cellules, mon cœur et mes tripes. Mais tout ceci n'est en rien une recette ! c'est simplement mon expérience. Et ce qui m'a le plus accompagné et qui m'accompagne encore aujourd'hui, c'est l’observation consciente et bienveillante de ce que je suis. Cela est permanent.

Il nous faut beaucoup d’énergie pour créer à partir de notre tête. Cela épuise l’énergie contenue de notre sacral, notre Hara.

Au contraire, nous avons besoin de moins d’énergie pour créer à partir de notre cœur car l’Amour nourrit. Plus nous laissons cet Amour nous envahir, plus nous avons de l’énergie. C’est une source sans limite.


Alors, êtes-vous prêt(e) à faire un pas de plus vers cette énergie de transformation qui sommeille en vous ?

Êtes-vous prêt(e) à révéler ce trésor que vous portez ?


8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout