Rechercher

Rédemption

Ô toi unique créature, Pourchassant la vie dans la lutte et le combat. N’as-tu pas vu la beauté de ton Âme ? Édifiant le monde que tu prends pour réel, Tu continues, épuisée, à te battre contre toi-même. Ô toi unique créature, Tu peux déposer les armes Et observer l’immensité de ton âme. Réveilles toi de l’illusion de ces fardeaux, La grâce est là et n’attend que la levée du rideau, Ô toi unique créature, Arrive le temps du repos ultime, Où tu peux t’abandonner à ta nature si intime. Dans cet un espace, en dehors du temps, L’Amour absorbe la créature unique, Révélant ton Âme, Ô combien si magique.

MEC



18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout